INTERVIEW

Pourquoi avoir créé la section Krav Maga ?

La section Krav Maga n’a pas été créée du jour ou lendemain ou sur un coup de tête, le club a été fondé en 1985 et dés 1987 j’ai proposé des cours self-défense. Pendant 25 ans cette section « self » a évolué en toute discrétion et sans étiquette particulière, nous avons suivi divers axes, stages et experts (Tai-Jitsu, self-défense pro, Tonfa, Karaté défense, Krav Maga etc.) De toutes ces années je retiens que la diversité est la plus grande des richesses. Avec 35 ans de pratique et de remise en question permanente j’ai acquis un degré de maîtrise et d’adaptation que j’associe plus à une liberté, généralement défini au travers de cette phrase : – « Avoir la meilleure technique possible pour pouvoir en sortir » Depuis plusieurs années j’avais envie de proposer et d’emmener le club dans le concept du Krav Maga et comme dans la vie il y a un moment pour tout… A partir du moment où je me suis senti prêt, j’ai axé ma formation sur les principes techniques et tactiques du krav Maga afin d’en respecter les spécificités. La spirale s’est enclenchée grâce à l’appui de stages suivis avec des Experts israéliens, fédéraux et d’amis… L’objectif aujourd’hui reste comme pour le Karaté : toujours s’améliorer. Mais tous ceux qui me connaissent savent que lorsque je fais quelque chose je me donne les moyens… En résumé, à ce « pourquoi » il y a plusieurs points :

  • 1/ C’est une recherche personnelle.
  • 2/ Le Krav Maga propose une progression structurée (programme, grades etc)
  • 3/ Une soif d’aventure et de challenges…

 

Est-ce pour répondre à des demandes de pratiquants de Karaté ?

Non !

Au fait pourquoi faut-il faire un salut collectif avant et à la fin de chaque cours ?

Le salut est une prise en main, un début et une fin, une manière de se dire bonjour et au revoir, une marque de respect et de confiance et un garde fous.

Dis Fabrice, est ce que pour tous les cours tu fais l’échauffement et aussi le cours avec les élèves ?

Généralement Oui, mais il m’arrive de déléguer (trop rarement).

Si oui tu prends quoi pour tenir ?

Mon énergie, c’est mes élèves, la passion et une bonne hygiène de vie… c’est tout !

Comment es-tu arrivé dans le monde des arts martiaux ? Lesquels as-tu pratiqué ?

Je ne sais pas vraiment pourquoi j’ai eu cette attraction, peut-être « de manière subliminale » par Bruce Lee (malgré que je n’avais jamais vu ces films !) ou peut-être inconsciemment l’envie de se sentir capable de défendre les plus faibles !
Quoi qu’il en soit, j’ai débuté le Karaté à 13 ans et demi après avoir insisté auprès de mes parents pendant plusieurs années !!! C’est finalement en septembre 77 que j’ai été inscrit, et à l’issue de la première semaine je n’avais qu’une envie c’était d’arrêter ! J’étais plutôt « dégoûter » tellement l’enseignement était rustique ! J’ai quand même continué car a cette époque on ne zappait pas les activités comme aujourd’hui, mes parents avaient payé l’année et n’oublions pas que je réclamais de faire du karaté depuis plusieurs années, alors il fallait assumer !
Je n’étais pas doué mais besogneux, persévérant et avec sûrement d’autres qualités ou défauts selon le coté ou l’on se place 😉
J’ai principalement fait du Karaté. La proportion est telle que tout le reste me paraît homéopathique ! Mon karaté a toujours été OUVERT, avec beaucoup de rencontres. Je crois que de ce coté là j’ai eu beaucoup de chance… qu’il faut savoir néanmoins provoquer !
Je suis passé par une petite période de Karaté contact et j’ai pratiqué plus ou moins de la Boxe Anglaise, Américaine, Française, du close combat en école militaire et du Taï Jitsu.

Quelles sont les attentes de cette pratique ?

L’efficacité et apprendre !

Qui a fondé le Club ?

J’en suis à l’origine, un peu par la force des choses en 1985. Seuls Maria et Rodolphe sont restés à mes côtés depuis le début jusqu’à aujourd’hui mais nombreux sont ceux qui font route avec moi depuis dix, quinze ou vingt ans…
Le club c’est une longue et belle histoire…

Combien y a t-il de disciplines enseignées et combien d’élèves sommes nous au total ?

En 2013 nous étions au total 425. Ce nombre surprend toujours lorsque l’on connaît l’ambiance familiale qui règne dans le club.
Les disciplines sont :

  • Karaté Adultes, Ados, Enfants et Seniors
  • Krav Maga
  • Karaté contact

Les points d’entraînements sont :

  • Rue de la Tour Boileau
  • Gymnase du Campus Universitaire
  • Le COSEC des Sénardes

 

Existe-t-il un âge limite pour la pratique du Krav Maga ?

Non je ne pense pas !
Il faut juste de l’humilité de la sagesse et de l’écoute de soi.

 

Peut-on pratiquer le Krav Maga et s’améliorer, même en n’ayant aucune notion dans les sports de combat ?

Évidemment OUI !
Le Krav Maga est une discipline, un concept à part entière avec ses principes, sa progression et sa pédagogie.

Quelle est la place du krav maga au sein des arts martiaux ?

Le Krav Maga n’est pas un Art Martial !
C’est un concept, une méthode d’auto défense moderne qui n’est pas attaché à une quelconque codification ou tradition. Les techniques utilisées se retrouve dans d’autres disciplines mais la mise en œuvre répond prioritairement à ses principes qui sont la simplicité, la rapidité et l’efficacité et c’est là toute la différence.

Le Krav maga est-il une discipline codifiée ?

Non c’est une discipline ouverte…

Pour devenir Ceinture noire ?! Combien d’années de travail ?

Difficile de répondre à une telle question, il y a tellement de paramètres !


Combien de temps pour être efficace en situation ?

En très peu de temps des automatismes peuvent être intégrés et une confiance en soi acquise

 

Fabrice, Pourquoi le Karaté ? Pourquoi le Krav Maga ?

Si en 1977 j’ai débuté le Karaté et particulièrement le Wado Ryu sans me poser de questions, aujourd’hui je sais pourquoi je pratique et pourquoi je ne me suis pas essoufflé !
Le Karaté que je pratique aujourd’hui n’a pas été toujours ainsi. Dans ma quête, je suis passé par divers stades et avec le recul je peux dire avec certitude que si j’avais pratiqué certains styles et de plus avec certains enseignants j’aurai arrêté très tôt la pratique ou tout progrès !
Très jeune lors de mes premiers stages, en regardant les hauts gradés aux niveaux tellement différents, je me suis dit – « si je pratique longtemps… plus tard je veux faire partie de ceux qui travaillent BIEN ! »
Tout le monde pense que c’est une évidence, et bien non ! C’est souvent la discipline et le prof qui vous choisissent puisque la majorité des personnes débutent une activité en marchant sur les traces de leurs parents, en accompagnant son frère, sa sœur, un ami ou une connaissance ou bien parce que c’est à coté de chez soi et que c’est commode !
Ensuite après la période du « tout nouveau tout beau » c’est là où tout se joue ! Si l’on a trouvé véritablement sa voie, c’est la configuration idéale, mais il arrive que l’on décroche suite aux aléas de la vie ou tout simplement du fait que ce n’est pas notre « truc ». Il y aussi ceux qui persévèrent en s’auto-persuadant que le choix était bon, une manière de justifier le temps et l’argent engagés et aux yeux des autres de montrer que l’on abandonne pas, que l’on ne c’est pas trompé ! Différents paramètre vont consolider ce « destin », l’affect avec l’enseignant, les récompenses, les petites médailles et les ceintures qui embrigadent insidieusement le pratiquant dans un style et une pratique codifiée…puis les années passent sans que l’épanouissement soit garantit !!!
En simplifiant, tous les boulanger font du pain et pourtant !!!! Je sais donc personnellement pourquoi aujourd’hui je pratique un art martial… Japonais… le Karaté…Wado Ryu. Aujourd’hui le Krav Maga est pour moi une autre discipline MAIS du fait que c’est une méthode de combat on cherche toujours à avoir une comparaison ! Pourquoi ?
Est ce que l’on compare le Tennis et le Tennis de table ! A ce jour je prends du plaisir en Karaté et en Krav Maga et c’est le plus important…

 

Si tu devais choisir une autre profession quelle serait-elle ?

Whaouuu ! Question difficile…
Les métiers rêvés de ma jeunesse n’auraient pas été des bons choix ! Il est évident que tout ce que j’aurais fait je l’aurais fait à fond mais on ne m’a jamais offert une opportunité peut-être parce qu’il était difficile à quiconque de m’imaginer faire autre chose… pourtant !
Plus sérieusement je dirais une profession avec des objectifs et des challenges ou bien, tailleur de pierre, guide de montagne… un métier artistique créatif ou de contacts (sans jeu de mot !)
Un jour un enfant m’a dit « si tu avais été prof de math j’aurai aimé les math. » !

 

Le bilan en tant qu’enseignant sur les complémentarités et apports de la pratique du krav-maga pour un karatéka confirmé ?

C’est avant tout une ouverture. De nouvelles rencontres (et de belles rencontres). Des principes, des acquits qui sont bousculés, une pratique et un enseignement qui s’enrichit.
J’ai beaucoup aimé la phrase d’un des premiers prof de Krav Maga que j’ai rencontré « Il y a autant de style de Krav Maga que de profs » cette phrase m’a rappelé un certain soir lors d’un stage de Karaté en mars 1994 à Bristol où nous étions attablés dans une taverne. A l’issue de ce repas les verres ce sont levés pour souhaiter un bon anniversaire à Hironori Ohtsuka (jiro) 10ème dan. C’était un moment émouvant et tout en nous remerciant il c’est exprimé en abordant plusieurs points, notamment pour dire que le Wado Ryu n’était pas à son apogée, que c’était à chacun de nous de l’enrichir avec des pratiques et de techniques que nous pourrions apprendre d’autres disciplines… il a cité un certain nombre de sports de combat… La pratique ne s’arrête pas à une discipline ni au dojo, elle n’est rien sans aucun transfert ni interaction…

Le bilan pour le club : un nouveau souffle, sans pour autant « vendre son âme »
Pour le nouveau souffle : Sûrement !
Pour ce qui est de vendre son âme : j’ai toujours su où j’allais et d’où je venais et j’ai toujours été sincère. Par contre ça a été très intéressant de ressentir, d’écouter et de regarder tout ce qui a pu être généré par le fait que je crée une section Krav Maga 😉

L’enseignement : le krav est une discipline œcuménique, nous venons d’horizons divers (sports et discipline de combats variés), et pourtant chacun y trouve son compte ; du moins jusqu’ici me semble-t-il.
C’est l’alchimie de la discipline et de l‘enseignement.

« Le guerrier qui cultive son esprit, polit ses armes. » (Stanislas de Boufflers)

 

Ton point de vue ?

Quelles armes ? La pointe du pinceau, la pointe d’une arme, la pointe de la langue ! (Han Iû)

QUE VEUX DIRE KRAV MAGA ? D’OU VIENT CE SPORT ? DISCIPLINE ? TECHNIQUES ??? INTERETS ?

Je pense que toutes les réponses sont sur le site… ou sur le web

A quoi peut me servir le Krav Maga ?

Connaître, développer et contrôler son potentiel (physique, technique, tactique et mental)

Quelle finalité peut on y trouver ?

Une activité structurante qui allie une méthode d’auto défense efficace

Est une activité dangereuse ?

Pour qui ;-D

X