Karaté – Style Wado Ryu

WADO-RYU-KARATE DO-JU-JUTSU-KENPO :





L’histoire du Wado Ryu est liée à la vie de Maître Hironori Ohtsuka. Nous ne ferons pas ici un récit complet de cette vie mais souhaitons présenter les éléments essentiels qui permettent de comprendre ce qu’est le Wado Ryu et en quoi sa pratique est indissociable d’une certaine conception des Arts Martiaux.


 » En défense et en attaque l’utilisation du poids et des mouvements de votre adversaire joue le même rôle dans la défaite de ce dernier que votre propre poids et vos propres mouvements. » Hironori Ohtsuka I


« Il faut considérer le Wado Ryu comme une école de Ju-jutsu à laquelle ont été ajoutées des techniques de Karaté d’Okinawa et des techniques d’armes issues des écoles japonaises de sabre Yagyu et Toda. C’est ce qui explique que le Wado est bien plus proche des Budo japonais traditionnels que des arts martiaux d’Okinawa. Le Wado-Ryu n’est pas un sport … Le but premier consiste à mettre l’adversaire hors de combat…. » Hironori Ohtsuka II




Hironori Ohtsuka nait en 1892.

Dès l’age de six ans il s’initie au Ju-jutsu.

A 29 ans, il est nommé grand Maître de l’école de Ju-jutsu Shinto Yoshin Ryu , fait exceptionnel à cet age.

Parallèlement, il est diplômé en médecine traditionnelle et expert en chiropractie. 

Maître Otsuka (le fondateur du WADO-RYU) Hironori Ohtsuka

Maître Funakoshi En 1922, il décide de s’initier au karaté , art martial nouvellement venu de l’île d’Okinawa alors très populaire au Japon, en espérant y trouver des éléments complémentaires pour sa pratique en Ju-jutsu.

Il rencontre Ginchin Funakoschi, le « père » du karaté moderne, et devient son élève.

Ginchin Funakoshi Rapidement, H. Ohtsuka maîtrise l’ensemble des techniques du Karaté, devient l’assistant de G. Funakoshi et contribue à faire évoluer l’enseignement du Karaté. Mais il reste septique quant aux applications martiales de certaines techniques et critique vis à vis des méthodes d’enseignement de Funakoshi. Il mêle Ju-jutsu et karaté, ce qui n’est pas accepté par Funakoshi . En 1929, ils se séparent. H. Ohtsuka continuera toute sa vie à développer un Art Martial où se mêlent Ju-jutsu, Karaté et Kenpo ( boxe ).
En 1934 naît Jiro Ohtsuka, cette même année, Hironori Ohtsuka fait répertorier son art martial comme un style de karaté sous le nom de Wado Ryu ( école de la voix de la Paix ou école de la voix de l’Harmonie ).

En 1982, Hironori Ohtsuka décède à 90 ans après avoir confié à son fils Jiro la mission d’assurer le développement du Wado Ryu.

Hironori Ohtsuka fut couvert de titres pour son œuvre, parmi lesquels le « kun goto » remis par l’empereur Hiro Hito, le titre de « hanshi » qui est le plus haut grade pour l’enseignement du Karaté, celui de « meijin » qui consacre les Maîtres de premier rang et le grade de 10ème Dan.

Le Wado Ryu est représenté au niveau international par la WADORYU KARATE DO ACADEMY ( WKA), en Europe par l’European Wado Ryu Federation dont le directeur Technique est Sensei Masafumi Shiomitsu et en France par la FRANCE WADORYU KARATE DO ACADEMIE ( France WKA )
Masafumi Shiomitsu Né au japon en 1940

Après avoir enseigné le Wado Ryu en France puis à Madagascar, il est établi à Londres depuis 1976. 8ème Dan Hanshi, c’est le Directeur Technique de l’European Wado Ryu Federation.

Maître Shiomitsu eût comme élèves les anglais Ticky Donovan ( Champion du monde WUKO et entraîneur de l’équipe d’angleterre ) et Jeff Thompson ( champion du monde WUKO ).

Kazutaka Otsuka est né en 1965 – Premier fils de de Jiro Ohtsuka et petit fils du fondateur de l’école Wado-Do Ryu Karaté-Do
Il réside actuellement près de Montpellier avec sa femme Marie Caroline et ses deux enfants.
Sur le plan Fédéral il est reconnu 6ème dan et intègre le groupe d’expert japonais au sein de la FFK.
Sa simplicité, sa pratique et son enseignement assure la sereinité de L’école Wado-Ryu…

Ju-jutsu :


Art martial japonais ( bien que ses origines soient chinoises ) dont les origines datent du 8ème siècle. Cet art a été élaboré et pratiqué par les guerriers durant les guerres féodales comme techniques de combats au corps à corps sur les champs de bataille, afin de tuer les adversaires. Lorsque la paix s’installe au 17ème siècle, les techniques évoluent dans le but d’assurer une protection contre des intrus, éventuellement armés d’un sabre. ( extrait de « Histoire du Karaté-Do » de Kenji Tokitsu aux éditions SEM )



Yoshin Ryu Ju-jutsu :
Ecole de Ju-jutsu fondée par un médecin chinois et spécialisée dans les atémis et les projections.

L’école Yoshin Ryu fut respectivement conduite par les SOKE ( Grands Maîtres ) MATSUOKA , M. INOSE , T. NAKAYAMA puis H. OHTSUKA



Judo :


Créé à la fin du 19ème siècle par J. Kanô, qui voulait instituer à partir du budo traditionnel une forme d’éducation physique et mentale adaptée à la société moderne. Pour souligner cette visée globale, il a substitué au suffixe jutsu ( technique ) le suffixe do ( voie ). ( extrait de « Histoire du Karaté-Do » de Kenji Tokitsu aux éditions SEM )



Yagyu Ryu Ken Jutsu et Toda Ryu Kodachi :


Ecoles japonaises d’escrime et de sabre long et court



Karaté ( TO DE ) :


Composé de techniques de défenses sans armes ( Kara Te signifie main vide ), d’origines chinoises et antérieures au 8ème siècle, le TO DE a été développé par les habitants de l’île d’Okinawa, au Sud du Japon . Ces insulaires, soumis à des invasions successives et à qui les différents Seigneurs avaient interdits de posséder des armes afin d’entretenir un régime de paix, s’entraînaient clandestinement à l’art du combat pour assurer leur survie.



Le Karaté à été introduit au Japon en 1922 par Ginchin Funakoshi à la demande de l’Empereur Hiro Hito.


X